dimanche , 24 mars 2019

Interview Dylan Deschamps, CEO d’App4phone

Le monde des apps a vu émerger de nouveaux usages, un nouvel eco-système et donc de nouveaux business models (voir l’article Les acteurs de la publicité mobile). Avec un marché des apps estimés pour 2013 seulement à 26 milliards de dollars (Gartner), le mobile a de quoi attiser toutes les convoitises et inspirer des vocations. On connait tous Appgratis, et les mésaventures que la start-up a connu cette année alors qu’elle était en pleine ascension. Il existe d’autres acteurs de la recommandation d’apps notamment en France, je vous propose de découvrir la jeune start-up App4Media qui édite l’app et le blog App4Phone, créé par Dylan Deschamps, encore étudiant à L’EDHEC. Comme il le dit lui même, cette start-up est la concrétisation de sa passion pour les technologies mobiles et pour le domaine de la publicité en général.

 Peux-tu nous présenter ta start-up App4Media?

App4Media est une jeune start-up qui va bientôt fêter ses 1 ans d’existence. Notre coeur de métier est la gestion de campagnes publicitaires pour les développeurs d’applications iPhone. Nous concevons des plans médias répondant aux besoins des clients, afin d’augmenter considérablement les téléchargements et l’audience active sur leurs applications. Cependant, notre activité n’est pas à 100% celle d’une régie mobile classique, dans la mesure où nous sommes également éditeurs de notre propre service de recommandation d’applications (App4Phone). Et c’est justement cette double activité qui nous permet de comprendre encore mieux les problématiques de promotion d’applications, et donc de conseiller encore mieux nos clients sur la meilleure stratégie à adopter.

Quelle est votre audience aujourd’hui et quel est votre business model ?

Nous avons franchi il y a quelques semaines le cap du demi-million d’installations uniques de notre application App4Phone, depuis son lancement en décembre 2011. Ces utilisateurs là ont réalisé au total près de 40 millions de sessions sur l’application, en à peine 2 ans. Pour ce qui est de l’audience active, nous totalisons environ 100 000 personnes différentes qui consultent l’application chaque mois, ce qui représente une très forte activité de la part de nos abonnés.

Nous avons fait le choix de rendre notre application gratuite et surtout exempte de publicités aux formats classiques (bannières, interstitiels). Ainsi, notre business model est la recommandation d’applications : nous profitons de cette large audience pour permettre aux éditeurs d’applications iPhone de se faire connaitre et de booster leurs téléchargements, et surtout leur audience.

Que proposez-vous aux développeurs d’applications qui souhaitent les faire connaitre auprès de votre audience et combien cela coûte ?

Nous proposons aux développeurs de mettre en avant leurs applications iPhone via App4Phone à travers des articles visibles auprès de notre communauté, dans le but de générer du trafic vers leurs applications. Concernant l’aspect tarifaire, nous avons adopté un modèle « À la performance », où nous facturons chaque éditeur au prorata du nombre de téléchargements qui sera réalisé vers son application. Ainsi, nous déterminons au préalable un Cout Par Installation avec chaque éditeur (en moyenne 1€), en fonction de ses besoins et de son application. Puis, nous facturons par la suite le nombre de téléchargements réalisés, multiplié par ce Cout Par Installation. Sachant que nous générons 2000 à 7000 téléchargements par opération, il est facile pour l’éditeur de faire le calcul du coût de revient.

Blog App4phone

On associe souvent les solutions de recommandation d’appli ou boost à du download incentivé, est-ce que vos utilisateurs sont rémunérés pour télécharger les applications que vous proposez ?

Le réel avantage que nous avons par rapport à d’autres acteurs du marché est justement cette absence totale d’incentivisation sur les campagnes que nous organisons pour nos clients. Avec App4Phone, nous proposons une façon purement naturelle de promouvoir une application iPhone, dans la mesure où nos utilisateurs sont libres de télécharger ou non une application que nous mettons en avant, suivant si celle-ci leur plait.

En informant le plus possible nos propres utilisateurs en amont, un filtre naturel se met en place afin d’écarter les utilisateurs n’ayant pas de réel intérêt pour l’application de l’éditeur. De ce fait, nous n’apportons à l’éditeur que des utilisateurs téléchargeant son application parce qu’ils sont réellement intéressés pour l’utiliser par la suite.

Cela se ressent clairement chez l’éditeur au niveau de l’usage lié aux téléchargements en provenance d’App4Phone, en comparaison avec les leviers classiques. En effet, les utilisateurs que nous apportons à nos clients ont un usage nettement supérieur à la moyenne en terme d’inscriptions, et de nombre de visites ou de transactions réalisées au sein de l’application.

On a vu qu’Apple était plus vigilant sur son store avec les app de recommandations (cf le Appgratis Gate), craigniez-vous qu’un jour Apple décide de vous sortir de son store ?

Pour être tout à fait franc, à l’époque de l’affaire AppGratis j’avais également cette crainte de voir notre application évincée de l’App Store. Mais au fil des mises à jour, nous avons encore plus mis en avant l’aspect « Blog » de notre service, qui induit un contenu beaucoup plus riche et varié que dans une application classique de recommandation. Et ces efforts de notre part ont été entendus par Apple.

En effet, un membre de l’équipe « App Review » chez Apple nous a confirmé lors de la validation de notre dernière mise à jour qu’ils ne désapprouvaient pas la recommandation d’applications comme nous le faisons avec App4Phone. Bien que nous ne soyions jamais à l’abri d’un revirement de situation de la part d’Apple, ces récents échanges nous permettent d’être confiants sur la pérennité de notre activité.

Comment avez-vous vu évoluer l’algorithme de ranking d’Apple ces derniers mois ?

La dernière évolution en date de l’algorithme de classement d’Apple est celle survenue en septembre dernier. Cette modification a induit quelques changements pour les éditeurs :

  • L’algorithme tient désormais compte de nouveaux facteurs tels que l’usage d’une application, et ses notations sur l’App Store.
  • L’actualisation des classements de l’App Store s’effectue désormais toutes les 3 heures, alors qu’elle s’effectuait toutes les 15 minutes auparavant.

Outre ces deux modifications, la mécanique reste la même dans l’ensemble : le nombre de téléchargements demeure le facteur le plus influent sur le classement d’une application. Nous l’avons vu au début du mois de novembre, avec la nouvelle version de notre application App4Phone, qui a réussi à se hisser à la première place du classement des applications gratuites les plus téléchargées, grâce à l’énorme volume de téléchargements dont elle a fait l’objet à sa sortie.

Toutefois, nous avons remarqué que l’apparition de ces nouveaux facteurs entrainait une volatilité encore plus grande au sein des classements de l’App Store. Concrètement, cela veut dire qu’une application peut être classée 5ème un jour donné, et redescendre à la 25e place dès le lendemain. Aujourd’hui il ne suffit plus de booster son application dans le Top de l’App Store pour lui garantir le succès. Il faut également s’assurer que l’application puisse y rester le plus longtemps possible afin qu’elle profite au mieux de cette visibilité. Pour ce faire, les éditeurs se doivent maintenant se tourner vers des campagnes en « Fil Rouge » pour leurs applications, avec de l’achat Média en Display, ou encore sur des réseaux tels que Facebook.

Quels sont vos prochains projets pour 2014, allez-vous proposer de nouveaux moyens de découvrir des applications ?

L’année 2014 sera une année cruciale pour App4Media. Pour cette deuxième année d’existence, nous allons chercher à consolider notre position actuelle mais aussi à explorer de nouveaux segments de marché. Nous allons tout d’abord diversifier nos zones d’activité, en réalisant un portage d’App4Phone sur l’iPad, et pourquoi pas dans d’autres pays européens (Royaume-Uni notamment). Puis, nous avons prévu d’exploiter encore davantage le créneau des applications de recommandation évènementielles (App4Noël, App4Ween), et de développer de nouvelles technologies pour permettre à nos clients de mieux appréhender les problématiques liées à la promotion de leurs applications.

Pour télécharger l’appli App4Phone, voici le lien iTunes.

Pour toute info sur son offre commerciale : Dylan [@] App4Media .com

A propos de Vincent Tessier

Vincent Tessier
VP Demand Partnerships chez adsquare, Audience Management Platform pour mobile. Diplômé de l'ISC Paris et du MBA MCI de l'ILV. Co-fondateur des afterworks MobileDrinks.fr et co-organisateur des conférences AppDays 2015.

Check Also

interview-loopme

Interview Pete O’Mara-Kane, VP Sales de LoopMe

S’il y a bien 3 mots tendances en ce moment, c’est bien video / mobile …

2 commentaires

  1. Je trouve l’approche de recommandation très smart, alignée avec les requis d’Apple et transparente pour les utilisateurs.
    Avec le boom des Apps sur Google Play et un shift progressif de ses utilisateurs, à quand un équivalent sur ce marché?

    Bonne continuation !
    Cdlt
    Thierry

  2. Bonjour Thierry,

    Merci pour ton commentaire. Concernant l’offre sur Google Play, c’est quelque chose que nous étudions en interne. Nous nous lancerons sur ce marché une fois que nous aurons atteint nos objectifs sur iOS en France et à l’étranger,

    Cdt, Dylan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *