dimanche , 24 mars 2019

Interview Christophe Sauvan de netADge, le premier DSP mobile français

LD Mobile fait partie du paysage mobile français depuis plus de 10 ans, en tant qu’agence, adserver et régie (Digital Advert). Il n’est pas courant qu’une entreprise installée prennent les virages technologiques au bon moment. C’est le cas de LD Mobile, fondé par Christophe Sauvan, qui ne compte pas se faire distancier avec l’arrivée du RTB. La société a lancé en Janvier 2014 netADge, un DSP « mobile first » permettant aux agences et annonceurs opérer leurs campagnes mobiles en RTB. Ce positionnement en tant que prestataire de technologie est bienvenue dans un marché où bon nombres d’acteurs optent pour un positionnement floue entre prestations médias et technos. J’ai eu le plaisir d’échanger avec Christophe pour parler des spécificités de netADge.

1/ netADge fait partie du groupe mobile LD Mobile, peux-tu nous présenter ce groupe français actif depuis de nombreuses années ?

LD Mobile est un groupe indépendant et opère  sur le marché du mobile depuis 2003, nous sommes présent sur le segment de la publicité mobile depuis le départ avec nos  solutions techniques propres d’ad serving et de tracking utilisées par nos filiales Digital advert (régie) et LDmedia (agence marketing) et de nombreux clients annonceurs et éditeurs. Le groupe réalise 5M€ de CA dans la publicité mobile et emploi 25 personnes entre Paris et Marseille.

logo netaADge dsp mobile

2/ Qu’est-ce qui vous a poussé à prendre le virage RTB en développant le DSP netADge ?

C’est en fait une réflexion à trois niveaux qui nous a poussée à développer netADge un DSP 100% propriétaire dessiné pour le RTB mobile :

a)  Nous pensons que l’avenir du display mobile comme pour le web fixe, passe par le RTB qui permet de porter sur le display les facteurs clés qui ont fait la  réussite du search auprès des annonceurs, à savoir : Automatisation des échanges, accès à tout l’inventaire depuis un seul point, achat aux enchères d’impressions uniques et tracking précis de la performance.

b)  Le levier marketing majeur adressable par le mobile compte tenu de ses caractéristiques techniques et d’utilisation, est sa capacité à permettre de toucher un utilisateur à un moment précis en un lieu précis, car toujours disponible et localisable. Dans  ce contexte nous anticipons que le RTB va jouer un rôle prépondérant, en effet il apporte la dimension « temps réel » nécessaire qui manquait jusqu’à ce jour pour activer efficacement le levier sur le « moment précis ».

c)  Le savoir faire Ad tech mobile avéré de LDMobile nous permettait d’envisager de pouvoir développer une telle plateforme propriétaire dans un délai compatible avec les besoins du marché.

 3/  Quel est le business model de netADge ?

netADge est disponible  en self service (accès direct par login / password) pour tout type d’utilisateurs (trading desk, agences, annonceurs en direct…) dans le cadre d’un tarif de « fees » d’utilisation calculés en % du CA media acheté et dégressif selon le volume d’achat. Le full manage service peut être assuré à la demande par notre filiale LDMedia. Une version premium en « prépayé » sera disponible dès fin S1.

4/ Ayant été une des premières agences mobile en volume d’achat, tu es bien placé pour expliquer en quoi le fait de passer à un achat en mode RTB est pertinent pour les agences et acheteurs mobile ?

  • Tout d’abord, il convient d’accepter que le mobile sera d’ici à 5 ans le premier support on line en volume, il est donc important pour les acteurs du marché de le maitriser rapidement. Dans ce contexte, le RTB qui propose un accès à des volumes d’audience dores et déjà très importants (à titre d’exemple nous adressons en Europe  plus de 30 Milliards d’impressions par mois et plus de 100 milliards dans le monde) agit comme facilitateur et permet aux annonceurs et agences de  réaliser des campagnes efficaces du branding jusqu’à la performance dans le monde entier et depuis un seul point.
  • En plus de la possibilité de « leverager » les capacités du mobile pour délivrer « le bon message au bon moment et au bon endroit » comme vu tout à l’heure, le RTB permet grâce à la segmentation disponible de le délivrer à la « bonne personne » vs le ciblage attendu. Pour les annonceurs et agences le RTB mobile devient donc un incontournable de la stratégie de création de trafic vers des points de vente physiques et virtuels, une action d’autant plus efficace qu’elle est  couplée avec des systèmes de click to action (coupon, call…) .
  • Outre ce bénéfice strictement lié à la nature du support, le RTB mobile permet aux annonceurs et agences de profiter sur le mobile des mêmes  avantages que le RTB web, à savoir :
    • Plus de contrôle et de transparence en amont sur les campagnes grâce au ciblage permis par la data disponible,
    • et plus de performance en aval pour l’investissement, grâce à l’utilisation d’algorithmes de décision et optimisation (DSP) dans le cadre des enchères proposées alliée à un tracking performant des évènements (KPI).
  • En 2014, l’utilisation de plus en plus fréquente des formats rich media en RTB mobile va encore booster la performance global des investissements et confirmer l’intérêt de ce mode d’achat pour le Branding.

netADge screen 1

5/ En quoi un DSP mobile est-il plus pertinent qu’un DSP Web pour lancer une campagne RTB mobile ?

A mon sens le mobile impacte fortement le métier du RTB sur au moins  3 points par rapport au web :

  1. Le mobile s’exprime dans un monde sans cookie (il préfigure peut être d’ailleurs sur ce point le futur du web…) ;
  2. Plus de 50% de l’utilisation media mobile est réalisée dans le cadre d’applications (apps) inexistantes sur le web ;
  3. Le levier marketing majeur proposé par le media mobile et basé sur le couple lieux/temps  lui est spécifique.

Aussi seul un DSP mobile, dessiné spécialement pour intégrer ces spécificités et répondre aux enjeux technologiques, marketing et data associés permet de tirer le meilleur parti du potentiel  RTB mobile, cela sous entend notamment:

  • La capacité de gérer et réconcilier les nombreux ID’s spécifiques disponibles dans chaque requête pour permettre le targeting, le retargeting, l’attribution des conversions, les capping divers sur uniques…
  • La capacité à offrir un inventaire intégrant de gros volumes d’applications mobiles ce qui n’est pas le cas de nombreux intervenants issus du web et surtout disposer d’interfaces utilisateurs simples, adaptées aux process des divers « appstores » et agnostiques des technologies tiers pour gérer le tracking des KPI.
  • L’intégration avancée de la gestion du couple marketing lieu/temps sur toute la chaine : En amont dans les interfaces de ciblage, dans le fonctionnement de l’algorithme et la gestion de la data, et jusque dans les mécaniques de crea supportées (click to…).

J’ajouterai que les choix réalisés récemment par de grands acteurs issus du web de s ‘appuyer ou racheter des « pure player » mobiles pour travailler sur le RTB mobile confirme cette approche, c’est le cas de Twitter avec le rachat de Mopub, de Criteo avec AD-X tracking, de Appnexus avec Millenial media (co entreprise SSP) ou encore de La place media en France qui utilise un SSP mobile pour son inventaire mobile.

netADge screen 2

6/ Quelles sont les innovations que netADge apporte au marché ?

Lorsque nous avons conçu netADge, nous avons cherché à créer un outil facile d’accès et intuitif et à marquer notre positionnement  mobile en répondant aux besoins réels du marché, aussi netADge présente un certain nombre d’innovations sur ces axes :

    • L’interface netADge à base de wizzard  intuitifs est vraisemblablement l’une des plus simples et efficaces sur le  marché.
    • Une attention particulière est apportée à la capacité de cibler les campagnes sur le fameux couple lieu/temps et notamment le geofencing jusqu’à 100 mètres du lieu visé associé à un découpage de la journée jusqu’à la minute.
    • netADge est le seul DSP au monde à proposer une réponse à un vieux rêve de marketeur soit un ciblage possible en fonction de la météo couplé au geofencing, avec une mise à jour toute les 20 secondes point par point dans le monde entier. « Il pleut partez au soleil, il neige réservez votre semaine au ski… »
    • Grace au savoir faire technologique déployé netAdge propose à ses utilisateurs la possibilité de créer des segments d’utilisateurs selon leurs volonté marketing et ensuite de pouvoir lancer des campagnes de retargeting
    • netADge en plus de son propre système (SDK) est le seul DSP compatible avec 100% des systèmes tracking du marché pour la mise en place du suivi des KPI.
    • netADge est une technologie 100% propriétaire ce qui nous confère une capacité de répondre à la demande de nos clients et du marché dans des délais très rapides.

    netADge screen 3

7/ Quels sont vos clients aujourd’hui ?

Aujourd’hui nous travaillons principalement  avec des trading desk agences et des trading desk indépendants sur les marchés français et Allemand. Nous avons aussi quelques clients annonceurs en direct. Nous avons déjà produit des campagnes dans plus de 25 pays, en Europe bien sur mais aussi aux USA, en Australie et en Amérique du sud.

8/ Travaillez-vous en manage service ?

Oui, le manage service est disponible via les accords avec notre filiale LDMedia.

9/ Est-ce que 2014 sera l’année du RTB mobile selon toi ?

  • L’année du RTB je ne sais pas…  mais l’année du décollage sans aucun doute puisque nous attendons un marché à hauteur de 10 Millions € à minima pour 2014 en France et au delà de 650 Millions € dans le monde.
  • Les annonceurs qui testent sont satisfaits et réinvestissent, nous sommes donc très optimistes pour la suite.

Pour plus d’information, consultez le site de netADge : http://www.netadge.com/

A propos de Vincent Tessier

Vincent Tessier
VP Demand Partnerships chez adsquare, Audience Management Platform pour mobile. Diplômé de l'ISC Paris et du MBA MCI de l'ILV. Co-fondateur des afterworks MobileDrinks.fr et co-organisateur des conférences AppDays 2015.

Check Also

Comment créer des visuels efficaces pour maximiser les performances de votre publicité mobile ?

On imagine souvent qu’il est facile de créer du contenu publicitaire pour mobile lorsque l’on …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *