lundi , 22 juillet 2019

Interview d’Olivier Bernard, VP EMEA d’App Annie

Le marché des apps  ne faiblit pas. Il est toujours en pleine ébullition, du côté des développeurs d’apps bien sur mais également du côté des outils mis à leur disposition. App Annie est bien connu des marketeurs d’apps car propose une mine d’information sur le positionnement de son apps ainsi que des apps de ses concurrents dans les app store. App annie est également connu pour l’App Annie Market Index, qui propose des analyses trimestrielles par store et par pays, voir le dernier index sortie pour Q1 2014. Mais App Annie annonce 2 nouveaux produits qui devraient intéresser tous les développeurs d’applications, qui plus est ces produits sont gratuits! Raison de plus de s’y intéresser. Premièrement, un outil d’ASO (App Store optimization) qui permet de suivre quels mots clés ont tapé dans les stores ont généré des téléchargements (organic download). Deuxièmement, Advertising Analytics, un outil pour monitorer à la fois les téléchargements ses investissements publicitaires (paid acquisition) mais aussi le CA généré par la publicité sur ses propres apps. Notons que le fondateur est un Français, Bertrand Schmitt, voir son interview récentes (et elles sont rares) par Techcrunch. Enfin, la start-up a levé au total $39M et a annoncé aujourd’hui même le rachat d’un de ses plus sérieux concurrents, Distimo. Je vous propose aujourd’hui d’aller à la rencontre de cette pépite de l’app marketing avec cette interview d’Olivier Bernard, VP EMEA.

App-Annie-Logo

1/ Pouvez-vous présenter App Annie, vous vous présenter parfois comme le Comscore des stores d’apps ?

App Annie est une start-up mondiale qui a été créée en Chine. Notre QG est maintenant basé à San Francisco tandis qu’au niveau européen nous sommes basés sur Londres. On est specialisé dans l’analyse des boutiques d’applications (iOS App Store, Google Play…) et leader mondial sur ce secteur. On donne également beaucoup de données gratuites sur le classement des applications par pays, par catégories etc.

2/ A qui s’adressent vos produits et quel est votre business model étant donné qu’une partie de vos services sont gratuits?

Olivier Bernard VP EMEA App AnnieOn a actuellement 3 produits : Analytics, Store Stats et un que nous venons de lancer qui s’appelle Advertising Analytics. Il permet aux développeurs et publishers d’aggréger les données venant de plateformes publicitaires qu’ils utilisent sur un seul tableau. Ils peuvent voir toutes les plateformes sur lesquelles ils ont une action au même endroit. C’est un produit qui était attendu par l’eco-system et l’industrie. Avant les développeurs devaient aller sur chaque plateforme, se connecter, regarder leurs chiffres et aggréger la totalite des données. App Annie aujourd’hui le fait pour eux. Nous avons environ une vingtaine de plateformes publicitaires integrées, 3-4 autres devraient être ajoutées d’ici peu.

Concernant notre business model, on donne effectivement la possibilité aux développeurs et publishers de tracker leurs applications, d’aller voir les classements, de regarder Advertising Analytics ainsi que les mots-clés gratuitement. Ensuite s’ils veulent avoir plus d’informations sur leur position par rapport à leurs concurrents, quelles sont les apps qui font tant de revenus ou qui ont tant de téléchargements sur quel marché, l’évolution du marché, savoir quelles sont les catégories qui augmentent, quels sont les revenus moyens d’une application sur certaines catégories, certains marchés etc, c’est là qu’App Annie Intelligence rentre en jeu.

Ce produit payant permet de donner des estimations de revenus et de téléchargements sur toutes les applications des pays du monde sur iOS et Google Play. Si vous voulez faire du benchmarking ou lancer une nouvelle application, Intelligence vous aide dans votre analyse stratégique de lancement. Par exemple, les téléchargements sur iPad marchent très bien en Russie mais pas du tout au Japon.

4/ App Annie a une forte notoriété sur le produit analytics et ranking insight, mais vous avez lancé de nouveaux produits récemment, quels sont-ils ?

On a en effet récemment lancé deux nouveaux produits : Advertising Analytics et l’ASO (App Store Optimization) pour lesquels on a de très bons retours de la part de nos utilisateurs.

5/ L’ASO est un vrai sujet pour les développeurs, comment répondez-vous à leur attente à ce sujet ?

L’ASO permet aux développeurs et aux publishers de faire grossir leur téléchargements organiques grâce aux moteurs de recherches des App stores et d’être précis au niveau de leurs mots-clés. Ils peuvent ainsi concurrencer les plus gros tels qu’Electronic Arts par exemple.

6/ L’attribution est clé pour toute stratégie de growth hacking, est-ce qu’App Annie Advertising Analytics est un outil de tracking de campagne également ?

Pour l’instant l’Advertising Analytics vous permet de tracker vos campagnes de manières journalières, hebdomadaires etc mais pas avec un tracking spécifique sur une campagne. En revanche, toutes les données s’intégrent dans un dashboard unifié.

7/ De part votre vision internationale, pourriez-vous nous donner quelques insights sur le marche europeen et francais ?

En ce qui concerne l’Europe, en 2013 et pendant le Q1 2014, tous les stores ont augmenté aussi bien en termes de revenues que de téléchargements. C’est plus avancé sur Google Play que sur l’iOS App Store mais il y a beaucoup plus de téléchargements et tous les publishers et développeurs font plus de revenus.

Ensuite au niveau des pays, le Royaume-Uni est celui qui reste le leader en matière de téléchargements et qui apporte le plus d’argent aux développeurs. Quant à la France, elle est en bataille constante avec l’Allemagne pour la seconde place, notamment sur iOS mais elle reste tout de même très bien placée en Europe.

On voit également des territoires qui émergent au niveau des téléchargements comme la Russie et la Turquie. La Russie est dans le Top 5 et la Turquie est rentrée dans le Top 10 en 2013.

8/ Comment obtenez-vous ces données ?

On utilise plusieurs sources de données, aussi bien publiques que privées : celles partagées par les publishers et les développeurs et celles que l’on voit sur les App stores que nous allons ensuite analyser et présenter sur notre site.

Au niveau du produit Intelligence, on a crée des algorithmes qui nous permettent d’être très précis sur chaque estimation de téléchargement et de revenus par application.

9/ Quels sont vos challenges et projets pour 2014 ?

On est toujours sur les mêmes perspectives: donner toujours plus de données, la plupart en accès gratuit ainsi que continuer à faire evoluer nos produits en analysant l’ensemble des produits digitaux (ex: e-book).

Concernant notre expansion, notre bureau londonien s’agrandit puisque nous venons d’accueillir deux nouveaux membres cette semaine et si tout va bien on devrait prochainement ouvrir des bureaux en France, en Allemagne et en Russie.

L’outil d’ASO (App Store Optimization) : ici quels mots clés ont été tapé par les utilisateurs ayant téléchargé l’app, ici Clash of Clans

App-Annie-Clash-of-Clans-ASO-Keywords

L’outil d’ASO (App Store Optimization) : ici on voit la vision centré sur un mot clé, quels apps ressort en premier sur tel ou tel mot clé.

App-Annie-ASO-Keywords

Advertising Analytics : vision acquisition (Ad Expense), téléchargements générées par une campagne de publicité (Paid acquisition)

App-Annie-advertising analytics -DASHBOARD

Pour suivre l’actualité d’App Annie, suivez les sur @appannie et profitez des nombreux insights publiés sur leur blog.

Et vous, quels outils de ranking, de suivi de CA publicitaire et d’ASO utilisez-vous?

A propos de Vincent Tessier

Vincent Tessier
VP Demand Partnerships chez adsquare, Audience Management Platform pour mobile. Diplômé de l'ISC Paris et du MBA MCI de l'ILV. Co-fondateur des afterworks MobileDrinks.fr et co-organisateur des conférences AppDays 2015.

Check Also

interview-loopme

Interview Pete O’Mara-Kane, VP Sales de LoopMe

S’il y a bien 3 mots tendances en ce moment, c’est bien video / mobile …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *