lundi , 22 juillet 2019

Interview d’Anh-Vu Nguyen, co-fondateur de Fidzup

Fidzup a pour mission de faire du retargeting dans le monde physique. Vous allez dans un magasin, un rayon, prenez en main un produit, ne l’achetez pas, sortez du magasin et paf, en ouvrant votre app préférée sur votre smartphone, vous voyez une publicité pour le produit en question. Cela parait impossible mais Fidzup y travaille et a trouvé des solutions techniques pour que cela devienne une réalité. J’ai eu le plaisir d’interviewer Anh-Vu Nguyen, co-fondateur de cette start-up qui va nous expliquer plus en détail comment fonctionne leur projet d’unifier monde réel et monde digital.

logo-Fidzup-light

1/ Fidzup se présente comme un spécialiste du retargeting publicitaire dans le monde physique, peux-tu nous expliquer en quoi cela consiste ?

L’objectif de Fidzup est de fournir au commerce physique les outils dont jouissent aujourd’hui les pure players. Si nous prenons l’exemple du retail textile, 80% des clients présents en magasin n’achètent pas. Hors, cette partie de l’audience physique d’un retailer représente une cible hyper-qualifiée. Là où sur le web nous sommes en mesure de les identifier pour mieux leur adresser des promotions, aucune solution n’existe pour que les retailers brick&mortar adressent cet « angle mort »… Jusqu’à présent ! Fidzup propose aux enseignes et centres commerciaux une solution leur permettant d’identifier les prospects qui visitent leurs points de vente, et de les réactiver par du média lorsqu’ils consultent des applications mobiles tierces. Le mode de fonctionnement est très simple : nous installons des Fidbox (technologie propriétaire Fidzup qui intègre les meilleures technologies de micro-localisation sur le marché) en magasin pour capter les visites des consommateurs, qui sont ensuite traitées pour créer des segments qualifiés. Nous utilisons ces data comportementales offline pour optimiser des campagnes de display mobile suivant les objectifs de nos clients : téléchargement d’application, génération de trafic en point de vent ou encore re-direction vers une plateforme m-commerce sont les cas d’usages les plus courants.

2/ Comment avez-vous financé votre start-up ?

Fidzup a effectué une première levé des fonds, en amorçage, auprès de VC et investisseurs particuliers ayant réussi dans le domaine du média, pour faire grossir l’équipe commerciale et faire évoluer nos technologies de micro-localisation. Par ailleurs, notre programme de R&D est soutenu par la BPI et la startup bénéficie du statut de JEI. Enfin, nous sommes lauréats Réseau Entreprendre et Scientipôle Initiative.

3/ Quels sont vos clients et quel est votre business model ?

Nous adressons les enseignes et centres commerciaux dans un premier temps, et dans un second temps, tout lieu à fort passage où l’acte de visite permet de déduire un certain type de comportement/segment. Nous travaillons notamment au déploiement des gares françaises. Notre business model comporte une première partie sous forme de frais « one shot » de setup, pour la mise à disposition des Fidbox et leur installation. Ensuite, notre offre s’intègre directement dans les budgets médias de nos clients, puisque nous prenons un pourcentage des budgets utilisant nos données.

Anh-Vu-Nguyen-co-fondateur Fidzup
Anh-Vu Nguyen, co-fondateur Fidzup

4/ Peux-tu nous expliquer comment cela fonctionne techniquement ?

Techniquement, nous installons nos Fidbox à des endroits stratégiques du point de vente. Ces boitiers vont capter les données de présence des mobinautes ayant le WiFi activé et/ou étant porteurs de l’application mobile du retailer où ils se trouvent. Notre Fidbox intègre notre technologie maison de geolocalisation par le son, ainsi que du WiFi. Nous sommes par ailleurs en train d’y intégrer du BLE (iBeacon) pour tester le reach de cette nouvelle technologie. Au final, cet ensemble de technologies nous permet de capter 40% du trafic réel en point de vente (80% des porteurs de smartphones), avec le moins de freins à l’usage possible côté consommateur.

5/ Comment opérez-vous votre media buying RTB ?

Aujourd’hui, l’achat média s’opère directement via notre réseau d’éditeurs, en display « classique ». Nous travaillons actuellement à ce que notre offre soit compatible avec l’écosystème RTB. Pour cela, nous créons une base d’identifiants compatibles pour faciliter le bidding avec n’importe quel DSP.

6/ Que penses-tu des rumeurs comme quoi Apple limiterai le tracking de la géolocalisation dans iOS8, ce serait une mauvaise nouvelle pour Fidzup ?

Comme tu le dis, il s’agit encore aujourd’hui de rumeurs (ndrl : source mediapost) Nous avons testé toutes les dernières versions en beta d’iOS8 et n’avons pour le moment constaté aucun changement d’adresse MAC. Sans dire qu’Apple n’en serait pas capable, cette nouveauté chamboulerait grandement la charte WiFi et ses usages, pas sûr que tout le monde le voit d’un très bon œil. Par exemple, ce changement impliquera une augmentation du temps de connexion aux réseaux WiFi sur nos smartphones… Quoiqu’il en soit, Fidzup a d’ores et déjà trouvé une solution pour contourner cette restriction si elle était avérée, notre activité n’en sera donc pas impactée.

7/ Que penses-tu de l’annonce récente du Walmart Exchange ? (source)

C’est une très bonne nouvelle. Cela démontre que les retailers sont prêts à investir massivement dans le digital pour sortir la tête de l’eau et faire face à la concurrence du e-commerce. Avec toutes les solutions qui existent aujourd’hui, ils sont enfin capables de collecter de la donnée comportementale, quelque soit le canal d’origine, pour la monétiser. On dit souvent que les gros distributeurs sont en retard, Walmart prouve qu’ils sont dans l’ère du temps avec cet investissement.

8/ Quels sont vos projets à venir ?

Comme toute startup, Fidzup a beaucoup de projets à venir. Dans les grandes lignes, nous travaillons au déploiement de nos Fidbox dans de lieux à fort passage (Gares, Aeroports, etc.), ainsi qu’à la compatibilité de notre offre en RTB. Par ailleurs, nous nous lancerons dans une recherche de fonds à partir d’octobre prochain, en serie A cette fois-ci, pour compléter nos équipes techniques et commerciales, mettre un coup d’accélérateur et initier l’internationalisation de notre activité.

Fidzup recrute! allez sur leur page de recrutement pour voir les profils recherchés, principalement technique mais aussi sale.

Et bien sur, suivez-les sur twitter

 

A propos de Vincent Tessier

Vincent Tessier
VP Demand Partnerships chez adsquare, Audience Management Platform pour mobile. Diplômé de l'ISC Paris et du MBA MCI de l'ILV. Co-fondateur des afterworks MobileDrinks.fr et co-organisateur des conférences AppDays 2015.

Check Also

Comment créer des visuels efficaces pour maximiser les performances de votre publicité mobile ?

On imagine souvent qu’il est facile de créer du contenu publicitaire pour mobile lorsque l’on …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *