dimanche , 24 mars 2019

Accengage lève 3M de dollars, interview de Jérome Stioui

La France est peut être en retard en termes de marché publicitaire sur le mobile mais pas sur l’innovation. La scène des start-up Française, la French tech comme on l’appelle, se porte bien notamment en mobile (citons Follow Analytics, S4M, netADge…). Accengage annonce une levée de fonds de 3M de dollars pour poursuivre sa croissance en France et surtout à l’international. Après avoir scindé ses activités en septembre dernier (voir interview réalisée à cette occasion), la start-up passe la vitesse supérieure. Je vous propose ci-dessous l’interview de Jérome Stioui pour parler de cette levée et des perspectives que cela ouvre à Accengage.

1/ Accengage vient de lever 3M de dollars, peux-tu nous parler de cette annonce importante?

Nous venons de finaliser une levée auprès d’OTC Agregator et de Mobile First Alliance afin d’accélérer notre développement et notre croissance. Cela va nous permettre de renforcer notre position de Leader Européen des Technologies de Mobile CRM pour Apps Mobiles et également d’attaquer de nouveaux marchés, notamment les pays émergeant. Nous comptons déjà de nombreux clients en Amérique Latine (Dafiti, Linio…), en Inde (Jabong…), en Russie (Lamoda…), en Asie du Sud Est (Lazada, Zalora…) et même en Afrique & au Moyen Orient (Jumia…) qui utilisent Accengage pour diffuser leurs push notification, des messages in-app et faire du retargeting display tant sur iOS que sur Android. Au total c’est plus de 500 millions de push notifications qui sont routés chaque mois via notre plateforme auprès de 150 millions de consommateurs dans 70 pays par nos 300 clients.

2/ Pourquoi c’est important de lever des fonds?

Cela nous permet d’avoir les moyens de réaliser nos ambitions. D’une part sur le produit, notre logiciel en mode SaaS, en ajoutant sans cesse de nouvelles fonctionnalités (formats…), de nouveaux OS (Windows Phone…), en renforçant notre infrastructure technique… pour être à la pointe de l’innovation et répondre aux demandes spécifiques de nos clients. D’autre part sur les aspects marketing et commerciaux, pour ouvrir de nouveaux marchés (pays, verticaux…), renforcer nos équipes de business developpement et être présent sur les grands salons internationaux (nous serons par exemple au Mobile World Congress et à l’Apps World Berlin).

3/ Peux-tu nous parler des investisseurs qui vous ont fait confiance, pourquoi les avoir choisi OTC Agregator et Mobile First Alliance?

Nous connaissons OTC Agregator depuis de nombreuses années et nous avons établi une relation de confiance avec eux. C’est l’un des rares fonds français à avoir à la fois une puissance financière importante (350 millions d’euros investis), tout en ayant conservé une culture entrepreneuriale forte. Ses fondateurs, Guillaume-Olivier Doré et Alexandre Rossoz, sont avant tout des entrepreneurs avant d’être des financiers. Ils comprennent notre business, nos besoins et savent faire preuve, avec leurs équipes d’une réactivité sans égal (merci Michael Azera !) à chaque fois que nous les avons sollicité pour des opérations de financement.

Concernant Mobile First Alliance, c’est un holding financier français dédié à l’investissement dans des start-ups spécialisées dans le mobile marketing et c’était naturel pour eux d’investir chez nous étant donné la position très forte qu’à Accengage en France (avec des clients comme Vente Privée, Voyage SNCF, Price Minister, Carrefour, Auchan, Nestlé, Danone, BNPParibas…).

accengage-dashboard

 4/ Quel est ton feedback avec un peu de recul sur la séparation des activités d’Ad4Screen fait il y a quelques mois? Quels ont été les conséquences?

Nous sommes ravis du split opéré en septembre dernier. Cela a permis de libérer la croissance d’Accengage. Nous avons doublé notre taux de croissance entre le 1er et le 2nd semestre 2014 et les perspectives pour 2015 sont excellentes. Le split a notamment permis d’avoir des équipes technique, marketing, commerciales complètement dédiées et donc encore plus performantes. Il nous a également permis de nous bâtir un écosystème de partenaires intégrateurs & conseils marketing autour de notre logiciel. Nous comptons aujourd’hui une trentaine de partenaires, incluant des SSII, des agences de développement mobile, des agences digitales, des agences de CRM/data marketing… Enfin il nous a permis d’être clairement identifié comme un éditeur de logiciels, spécialisé sur le Mobile CRM avec une marque plus exp licite tant en France qu’à l’étranger (Accengage voulant dire « accélérer l’engagement sur mobile »).

5/Quelles évolutions observes-tu chez les annonceurs concernant leur stratégie mobile? Plus de maturité, une meilleure mesure du ROI, des ponts avec le offline?

Les annonceurs sont de plus en plus matures concernant leur stratégie mobile. Ils ont bien compris que le nombre de téléchargements n’était plus le seul bon KPI. Ils vont désormais au delà et suivent le nombre d’utilisateurs mensuels actifs, le nombre d’inscription in-app voire le nombre de conversion in-app. Quand on sait que 40% des téléchargements génèrent moins de 3 revisites, il est vital de stimuler ses porteurs en leur envoyant des push notifications ciblés, personnalisés et automatisés. Nous avons pu mesurer sur nos 300 clients l’impact direct de l’envoi de push : le taux de MAU est 2 fois plus élevés chez les mobinautes qui sont exposés à un programme de mCRM via push. Par ailleurs, les taux de conversion sur smartphone sont 3 fois moins élevés que sur tablette ou PC. Il est donc essentiel de dialoguer avec les mobinautes lorsqu’ils sont en train d’utiliser l’app en leur affichant des messages personnalisés (la bonne offre, à la bonne personne, sur la bonne page, avec le bon déclencheur). En cela les différents messages in app (alert box, bannière image, banniere texte, interstitiel, inbox) sont essentiels pour améliorer le taux de conversion.
Enfin, le consommateur ne vit pas en silo : c’est le même individu qu’il soit derrière son smartphone, sa tablette ou son PC. C’est pour cela que la technologie Accengage est ouverte pour s’interconnecter facilement à des CRM non mobile (Adobe, Unica, Selligent…) et plus largement des données non mobile. C’est aussi pour cette raison que nous proposons un jeu d’API permettant de piloter Accengage sans passer par les interfaces. Il est ainsi possible pour un client ayant acheté un produit sur PC de lui envoyer sa confirmation d’expédition via push notification. Ou de relancer tous les non ouvreurs d’une campagne email via push notification. Nous avons déjà mis en place ce genre de scenario cross-canal avec nos principaux clients e-commerçant, car pour eux c’est essentiel.
accengage-features

6/ On voit les outils d’app marketing proposer de plus en plus de fonctionnalités, allez-vous suivre cette tendance?

Accengage propose déjà une richesse unique sur le marché en combinant :

  • Mobile CRM (push notification, in-app messaging, in box, geofencing, ciblage comportemental in-app, interconnexion avec CRM non mobile)
  • Display CRM en offrant du retargeting in-app, notamment pour les profils non opt-in au push grâce à une DSP mobile intégrée dans notre solution
  • Tracking / Attribution Mobile en permettant d’identifier les sources d’acquisition les plus engageantes afin de mettre en place le plan de promotion de votre application le plus performant.

Nous ne prévoyons pas d’ajouter un 4ième pan. Par contre nous avons prévu d’améliorer et d’enrichir chacun de ces 3 pans et tout particulièrement la partie Mobile CRM avec de nouveaux items.

7/ Enfin, quels sont les grands chantiers sur lesquels vous travaillez pour 2015?

En 2015, nous allons recruter une vingtaine de collaborateurs dans tous les départements de l’entreprise. C’est déja un premier challenge d’attirer les meilleurs talents. Le second chantier concerne l’internationalisation avec l’ouverture de bureaux dédiés dans certains pays stratégiques et la mise en place de partenariat avec des revendeurs locaux sur les autres zones. Enfin, nous avons une roadmap de plus de 50 nouvelles fonctionnalités que nous allons ajouter sur les 12 prochains mois… mais encore confidentielles à ce jour !

 

A propos de Vincent Tessier

Vincent Tessier
VP Demand Partnerships chez adsquare, Audience Management Platform pour mobile. Diplômé de l'ISC Paris et du MBA MCI de l'ILV. Co-fondateur des afterworks MobileDrinks.fr et co-organisateur des conférences AppDays 2015.

Check Also

interview-loopme

Interview Pete O’Mara-Kane, VP Sales de LoopMe

S’il y a bien 3 mots tendances en ce moment, c’est bien video / mobile …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *