dimanche , 16 juin 2019

Interview de Robert Weber, CEO of NativeX

Le natif devient un vrai sujet pour tous les éditeurs que cela soit en web ou en mobile. Même si le natif existe depuis longtemps, en offline notamment, la domination de Facebook en termes de part de marché publicitaire a fait prendre conscience à tout le monde son importance. On sait tous que les développeurs de jeux sont les premiers à tester les innovations, notamment en matière d’intégration publicitaire. Il me paraissait donc intéressant d’interview un acteur qui se veut un spécialiste du natif, NativeX, notamment pour les jeux mobile. Je vous propose donc l’interview de son co-fondateur et CEO, Robert Weber pour en savoir un peu plus.

1/Peux-tu nous présenter NativeX, quel problème adressez-vous?

nativeX logo

NativeX est une solution technologique de publicité native pour le jeux mobile. Pour les annonceurs, nous proposons des campagnes d’acquisition à la performance pour leurs apps mobile. Pour les app developpeurs, nous avons une suite de formats pubs qui s’intègrent parfaitement à l’expérience utilisateurs de leurs apps, que cela soit sur de la vidéo, de l’interstitiels, offer-wall et autres. Notre plateforme propose donc à la fois des eCPM élevé pour nos éditeurs et de l’inventaire de qualité en quantité pour nos annonceurs. NativeX a été récemment élu comme faisant partis des 10 meilleurs plateformes de monétisation et de solution d’acquisition, basé sur une étude de plusieurs centaines de développeurs d’app et de jeux par VentureBeat.

Venturebeat nativeX adnetwork native

2/ En 2013, vous avez rebrandé W3i en NativeX, quelles en étaient les raisons?

Nous nous sommes rebrandé en NativeX en effet, avec pour objectif de communiquer clairement notre vision d’être un leader sur la technologie publicitaire native pour jeux mobile. La réponse de nos clients a été très satisfaisante et avons ainsi gagné le respect de notre industrie, du marché pour notre leadership et expertise pour redéfinir la publicité native pour le mobile.

3/ Quelle est ta vision sur l’adoption des publicités natives par les développeurs mobile?

La publicité native est assez bien répandu dans les apps socials et de news. Sur les app de jeux, c’est encore relativement jeune mais grossit très vite. Les développeurs de jeux sont très intéressé par la publicité native car ces formats respectent les utilisateurs et s’intègre parfaitement au design et l’usage de leurs apps. Par ailleurs, ces formats performent beaucoup mieux sans dégrader, voir en améliorant la rétention des users. L’un des paramètres clés pour réussir en tant que plateformes spécialisés dans le jeux comme nous, c’est l’usage de la monnaie virtuelle. La croissance la plus importante est sur le format vidéos de récompenses contre l’attention de l’utilisateur (appelé aussi publicité incentivé). Unne récente étude IAB a démontré que le CTR (taux de clics) et le CVR (taux de conversion) étaient supérieurs quand les users étaient récompensés suite à un visionnage de vidéo. Ils semblent qu’ils aient un meilleur accueil, plus émotionnel, aux publicités des annonceurs quand on les récompense, même virtuellement, pour cela.

formats natif NativeX

4/ Vous avez lancé un format vidéo récemment où l’utilisateur choisit sa publicité. Quel est l’accueil des développeurs?

En effet, c’est un format appelé Triad ad unit, et avons reçu un excellent retour de la part de nos éditeurs. Etant donné que les utilisateurs doivent choisir quel publicité ils souhaitent visionner, ils deviennent engagés avant même que la publicité soit diffusée. Alors même que nous venons juste de lancer ce format, les éditeurs continuent de nous dire qu’ils sont intéressé pour continuer à innover ensemble sur de nouveaux formats, en plus de ceux actuellement disponibles. Ces formats comme Triad, participe à contourner l’habituel fatigue ou même aveuglement pour les formats bannières classiques. Ils permettent aussi de proposer un choix à l’utilisateur, ils peuvent ainsi se sentir plus en contact avec les publicités et reprendre un peu le contrôle.

5/Est-ce que vous travailler avec des éditeurs français? Que pensez-vous de ce marché?

Nous constatons de très bonnes performancces pour nos annonceurs et éditeurs en France mais aussi dans d’autres pays d’Europe. Cela va de soit que nous sommes toujours enclin à travailler et à monter des partenariats dans n’importe quelle région du monde. Pour les éditeurs de jeux, app developpeurs Français qui veulent en savoir plus sur NativeX, contactez nous sur notre site web, nous serons ravis de vous conseiller.

7/ Quel part de votre revenue aujourd’hui est généré par votre activité mobile? 

La majorité.

8/Est-ce que vous utilisez toujours des questionnaires pour qualifier les audience, comme vous le faisiez il me semble pour le produit ‘Psychographic’?

Non, nous avons arrêté cette méthodologie et retiré cela de notre SDK. Nous utilisons des modèles propriétaires de ciblages basés sur les données contextuels et de comportementales, nos algorithmes sont développés sous la houlette de notre Chief Scientist, Dr. James Shanahan, et son équipes de data scientists. Nous nous concentrons désormais sur la prédiction des taux de conversions pour nos annonceurs et éditeurs. Les annonceurs peuvent ainsi créer des campagnes basées sur n’importe quel modèle d’enchères (CPI, CPM, CPC, CPA…) et rentrer en concurrence au niveau impression sur la base d’une prédiction de eCPM et donc de revenus pour nos éditeurs.

nativeX interview

9/Est-ce que votre plateforme propose du programmatique, qu’elle qu’en soit la forme (data, achat, vente…)?

Nous travaillons dessus, une plateforme pour prédire le prix le plus élevé que les annonceurs sont prêt à rémunérer nos éditeurs, est en effet quelque chose de très intéressant. Notre équipe de développeurs travaille pour créer et optimiser des fonctionnalités programmatique qui apporteront de la valeur ajoutée à notre solution actuelle. Nous prévoyons de sortir cela dans la deuxième moitié de cette année avec des fonctionnalités plus avancées courant 2016.

10/ Quels sont vos plans d’ici la fin 2015? 

En plus des fonctionnalités mentionnés précédemment, la deuxième partie de 2015 verra NativeX continuer sa progression sur le marché. Depuis la mise à jour de notre SDK  avec notre produit Lightening Play video ad technology fin 2014, nous constatons des performances extrêmement intéressantes sur nos formats vidéos et interstitiels pour app developpers. Quand nous sommes intégrés dans des outils d’ad mediation, nous surpassons les performances d’acteurs plus gros que nous. Il est donc mécanique que notre inventaire grossisse de plus en plus au fur et à mesure que les app developpeurs nous allouent plus de volume.

Sridhar Muppidi, CEO de YesGnome : “Depuis que nous nous sommes concentrés sur la maximisation des CPMs, on a clairement noté que les vidéo de NativeX surperformaient les vidéos des autres adnetworks de 36% voir plus. Nous sommes satisfait de l’étendue des formats proposé par NativeX, ainsi que par leurs performances durables.

Pour illustrer cela à nouveau, le nombre de conversions que nous avons livré via notre format vidéo pour des campagnes de download du 1er Janvier au 31 Mars 2015 a augmenté de 700%. Ces chiffres nous portent à croire que NativeX est l’adnetwork vidéo avec la croissance la plus rapide dans le monde actuellement.

Pour suivre NativeX sur twitter, et pour en savoir plus, visitez leur site.

A propos de Vincent Tessier

Vincent Tessier
VP Demand Partnerships chez adsquare, Audience Management Platform pour mobile. Diplômé de l'ISC Paris et du MBA MCI de l'ILV. Co-fondateur des afterworks MobileDrinks.fr et co-organisateur des conférences AppDays 2015.

Check Also

interview-loopme

Interview Pete O’Mara-Kane, VP Sales de LoopMe

S’il y a bien 3 mots tendances en ce moment, c’est bien video / mobile …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *